Prix René-Leynaud

Prix de création poétique francophone.

Afin de promouvoir la diffusion d’un ouvrage nécessaire au jour blessé d’aujourd’hui et de soutenir la création poétique francophone contemporaine, sous toutes ses formes, l’association Espace Pandora et la Bibliothèque municipale de Lyon organisent, avec le concours de la Direction régionale des affaires culturelles d’Auvergne-Rhône-Alpes, le Prix René-Leynaud.

Le Prix René-Leynaud récompense un ouvrage de littérature contemporaine de forme courte (poème, prose poétique, fragments) paru en première édition, durant l’année civile précédant la remise – premier dépôt légal faisant foi – et édité à compte d’éditeur.
L’ouvrage répondra à une double exigence :

  • favoriser et promouvoir l’émergence d’une écriture poétique
  • défendre un certain regard portésur le monde actuel, fidèle àl’esprit du poète René Leynaud.

Le Prix, d’une valeur de 1 500 €, sera remis à l’auteur de l’œuvre récompensée.
La remise de ce Prix aura lieu à l’occasion du festival Parole Ambulante, organisé chaque année à l’automne.

Les éditeurs indépendants intéressés sont invités à envoyer un seul titre de leur catalogue 2017, en 3 exemplaires minimum (5 souhaités) AVANT LE 1er MARS de l’année concernée à : Espace Pandora – Prix René-Leynaud, 8 place de la Paix – 69200 Vénissieux.
Aucun ouvrage réceptionné ne sera restitué. Par ailleurs, les éditeurs devront également communiquer le titre sous format numérique (pdf ou epub).

> Télécharger le règlement du Prix René-Leynaud.

« Il est l’aube grise / où luit le matin » - René Leynaud

Réné Leynaud (1910-1944), journaliste et poète, fut un ami d’Albert Camus avec qui il collabora dans le même réseau de résistance, le mouvement Combat, avant d’être fusillé le 13 juin 1944. Son nom est souvent associé à celui d’Albert Camus qui publia, avec l’aide précieuse de Francis Ponge, un choix de ses poèmes chez Gallimard après la Seconde Guerre mondiale. Si la figure de René Leynaud est connue aujourd’hui pour ses faits de résistance, son œuvre poétique, pourtant digne du plus haut intérêt, reste en revanche à découvrir auprès du grand public.
En son hommage, une rue porte son nom dans le 1er arrondissement de Lyon.
Fauché en pleine jeunesse, à l’âge de 34 ans, René Leynaud apparaît comme le double symbole de l’émergence et de l’esprit de résistance.

Concours organisé par l’Espace Pandora et la Bibliothèque municipale de Lyon, avec le concours de la Direction régionale des affaires culturelles d’Auvergne-Rhône-Alpes.


mentions SPIP | design web choc02 | | Plan du site | mentions légales |  RSS 2.0