a

All ideas streamlined into a single flow of creativity. Smiltė.

LA offices

Espace-Pandora

PRIX RENÉ LEYNAUD 2019

Bibliothèque Part-Dieu • poésie parlée • samedi 5 octobre à 11h

 

Le Prix René Leynaud 2019 sera remis à Émilie Turmel pour son livre Casse-gueules (éditions Poètes de brousse) par l’adjoint à la Culture de la Ville de Lyon et Gilles Éboli, directeur de la Bibliothèque municipale de Lyon.

 

AFIN DE PROMOUVOIR la création poétique francophone et de soutenir sa diffusion, l’association Espace Pandora et la Bibliothèque municipale de Lyon organisent, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Auvergne Rhône-Alpes, le Prix René Leynaud. Ce prix, en hommage à René Leynaud, journaliste, poète et résistant lyonnais, ami d’Albert Camus, mort fusillé pour acte de résistance, récompense un ouvrage de littérature contemporaine de forme courte (poème, prose poétique, fragments) écrit par un auteur émergent. Venez rencontrer Émilie Turmel qui succède à Estelle Fenzy, lauréate en 2018 pour Mère aux éditions La boucherie littéraire. Née à Montréal en 1988, Émilie Turmel a grandi à Québec. Titulaire d’une maîtrise en littérature française et d’un diplôme de deuxième cycle en création de livres-objets de l’Université Laval, cette poète, performeuse et travailleuse culturelle a conçu et participé à plusieurs spectacles, lectures publiques et événements littéraires. Son poème Celles qui comptent s’est mérité la troisième place du prix Geneviève-Amyot 2017. Nombre de ses textes sont parus en revues au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Espagne et en France. Casse-gueules est son premier livre. Après avoir enseigné la philosophie et occupé le poste d’adjointe à la programmation de la Maison de la littérature et du festival Québec en toutes lettres, Émillie Turmel habite aujourd’hui à Moncton, au Nouveau-Brunswick, où elle assure la direction générale du Festival Frye, le plus important événement littéraire au Canada atlantique. Elle y a récemment fondé le tout premier programme de poètes officiels de la ville. En parallèle, elle développe une série documentaire et travaille à l’écriture de son prochain livre de poésie. Selon elle, « le poète joue avec les formes du langage pour dévoiler la pluralité du réel. Son travail consiste à donner à sentir et à penser ; il pose des questions plutôt qu’il n’impose de réponses ; il fait un pas de côté, pour voir le monde différemment. » À l’occasion de cette remise de prix, Émilie Turmel lira quelques extraits de son recueil.

 

Cette manifestation a lieu dans le cadre du festival Parole Ambulante en partenariat avec la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes et l’Espace Pandora.

 

Source : 

Magazine des bibliothèques de LYON « TOPO »

Numéro 141 Septembre-Octobre 2019

Post a Comment